Rapport national sur les cultures horticoles - 4 octobre 2011

Preparé par la
Section des analyses et des renseignements sur les marchés
Division de l'horticulture et des enjeux pan sectoriels

Colombie-Britannique

Le gel est à l'heure actuelle le problème le plus lourd de conséquences lié au climat. On craint que les vignes n'arrivent pas complètement à maturité avant les premiers gels d'automne.

Les températures chaudes de ces derniers temps ont permis aux récoltes de bien progresser. Les récoltes de fruits rouges, de fruits du verger, de légumes et de céréales sont pratiquement terminées. La récolte tardive des poires et des variétés de pommes de début d'hiver a entraîné des dégâts minimes.

La région de Kamloops a connu une chaleur record au cours de septembre. Le risque de feux de forêt dans la région du sud et du centre de l'intérieur de la province, bien qu'élevé, a été tempéré par une forte humidité. Ailleurs, le risque des feux de forêt est faible, voire très faible.

Alberta

Ces derniers temps, la plupart des cultures ont été fauchées et la récolte progresse bien grâce aux conditions météorologiques propices. Environ la moitié des cultures ont été récoltées et les rendements s'échelonnent entre moyens et exceptionnels.

La moitié est de la province a enregistré de forts gels à la mi-septembre. Des températures de -7 °C. ou inférieures ont été enregistrées dans plusieurs stations pendant de courtes périodes, et des températures de -5 °C. ou plus froides ont persisté pendant plusieurs heures.

Les conditions relativement sèches ont entraîné une baisse constante des réserves d'humidité dans le sol à de nombreux endroits dans la province, et certaines régions à l'est de la route 2 ont atteint leur niveau le plus bas depuis douze ans. Les réserves d'humidité dans le sol sont très maigres, voire extrêmement maigres, dans la majeure partie de la région nord de la rivière de la Paix.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures en Alberta, veuillez consulter le site Web Alberta Crop Report du ministère de l'Agriculture de l'Alberta qui est mis à jour régulièrement pendant la saison des récoltes.

Si vous souhaitez obtenir d'autres renseignements, vous pouvez communiquer avec : Reynold Jaipaul, chef de la direction générale de la statistique et des données, ministère de l'Agriculture, gouvernement de l'Alberta, 780-427-5376.

Saskatchewan

Les conditions météorologiques ont été bonnes et la récolte est presque terminée. Les températures au-dessus des moyennes de saison et le peu de précipitations ont permis d'être en avance sur les récoltes comparé à la moyenne de 72 pour cent des cinq dernières années.

À l'heure actuelle, 91 pour cent des cultures ont été récoltées, contre 29 pour cent l'année dernière à la même époque.

Les conditions d'humidité des sols de surface sont bonnes dans l'est de la province alors que la partie ouest manque d'humidité avec quelques petites zones où le taux d'humidité est très faible. Plus particulièrement dans les régions ouest et nord-est de la province, de la pluie serait bienvenue.

Au cours des deux dernières semaines, la province a connu des gels de moindre importance, mais ils n'ont pas eu de répercussions graves sur l'agriculture.

Manitoba

Ces derniers temps, la faible humidité dans le sol est un des principaux risques liés au climat. La province a enregistré peu voire pas de précipitations, à l'exception de la région Sud-est qui en a reçu jusqu'à 40 mm. La pluie a été la bienvenue dans cette partie auparavant la plus sèche de la province.

La récolte de haricots, de pommes de terre et de maïs est moins avancée que les autres cultures.

Le niveau des lacs au Manitoba reste supérieur de 1,5 mètre (5 pieds) à la normale à cette époque de l'année. Les dégâts causés par les vagues soulevées par le vent représentent le risque le plus important

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures au Manitoba, veuillez consulter le site Web Agriculture, Food and Rural Initiatives du gouvernement du Manitoba qui est mis à jour régulièrement pendant la saison des récoltes.

Ontario

Le gel est à l'heure actuelle le problème le plus lourd de conséquences lié au climat. Des fronts froids se sont déplacés dans la province récemment et ont entraîné du gel au sol sur des zones isolées. Les cultures de maïs n'ont pas trop souffert, mais le maïs planté plus tardivement a besoin encore de quelques jours à une semaine pour atteindre sa maturité.

Le rendement des champs de betteraves est variable, mais on s'attend en règle générale à une bonne récolte malgré les conditions météorologiques cette année.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures en Ontario, veuillez consulter le site Web du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et Affaires rurales du gouvernement de l'Ontario qui est mis à jour régulièrement pendant la saison des récoltes.

Québec

Rien à signaler.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures au Québec, veuillez consulter le site Web du Conseil québécois de l'horticulture qui est mis à jour régulièrement pendant la saison des récoltes.

Nouvelle-Écosse

Rien de particulier à signaler, mais le passage de la tempête post-tropicale Ophelia s'est accompagné de fortes chutes de pluie avec certaines régions recevant jusqu'à 80 mm de précipitations.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures en Nouvelle-Écosse, veuillez consulter les sites Web AgraPoint Newsletters et AgraPoint Field Crop Production qui sont mis à jour régulièrement pendant la saison des récoltes.

Île-du-Prince-Édouard

Les conditions météorologiques ces derniers temps ont été chaudes et ensoleillées; toutefois, un système de basse pression a entraîné début octobre une chute de 85 mm de précipitations. Les météorologues prévoient davantage de pluie dans les prochaines semaines qui ralentiront voire interrompront la récolte.

La récolte des canneberges a subi un retard important en raison des inondations intervenues plus tôt cette année, et la récolte n'a pas encore commencé.


Terre-Neuve et Labrador

La récolte se poursuit avec des rendements normaux ou inférieurs à la normale. La partie sud de la province a enregistré de fortes chutes de pluie et des vents forts ces derniers temps liés au passage de la tempête tropicale Ophelia; toutefois, rien n'est à craindre pour l'agriculture.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures à Terre-neuve et Labrador, veuillez communiquer avec Rosalind Pound, gestionnaire, Services agricoles, gouvernement de Terre-neuve et Labrador, 709-637-2089.

Nouveau-Brunswick

De bonnes conditions météorologiques ces derniers temps ont permis de faire avancer la récolte. Les pommes de terre sont récoltées à environ 75 pour cent.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les cultures au Nouveau-Brunswick, veuillez consulter le site Web Agriculture, Aquaculture et Pêches du gouvernement du Nouveau-Brunswick qui est mis à jour régulièrement pendant la saison des récoltes.

Source : Comité national sur les risques agroclimatiques d'AAC